Mission: vivre la vie avec optimisme et joie!

Je suis du village de Mushuria, au Sud du Bangladesh. Je suis née dans une famille catholique, j’ai deux frères et une sœur. Mon histoire semblera un peu étonnante…les surprises que Dieu fait ! En premier lieu car je n’ai jamais rencontrée aucune Missionnaire de l’Immaculée avent d’entrer dans l’Institut, puisque il n’y avait pas de communauté des Sœurs dans ma zone à cette époque-là. En outre, quand j’étais une petit fille, mon village était loin de la Paroisse, et donc j’y pouvais aller seulement peu des fois. Maintenant la communauté catholique est augmentée et la situation est changée. Mes parents m’ont introduit à la Vie Consacrée en partageant avec moi beaucoup de vie de pretres et sœurs, apprises par les missionnaires qui étaient la bas des années avant. Ces moments-la on été pour moi une bonne opportunité pour comprendre l’importance de faire le bien et de choisir les vrais valeurs. Sans considérant qu’ainsi le Seigneur était en train de me préparer pour mon futur choix de vie.

Tout suite après avoir complétés mes études in Borishal, j’ai découverte dans mon cœur le désir d’être une religieuse et j’ai exprimé ma volonté à mon Curé. Ma paroisse de Narikulbani est le lieu où j’ai connu la vie missionnaire, le charisme de sœurs puisque mon curé p. Silvestre était un ami des MDI. C’était lui à me faire connaitre et expliquer beaucoup de choses sur la vie et les choix missionnaires. Grace à ses conseils et enseignements, j’ai décidé de rencontrer les MDI et d’aller à Dhaka et rester avec elles pour commencer ma formation. Mes parents étaient vraiment contents de mon choix et ils ont compris le sens profonde du choix missionnaire : laisser tout, maison, famille, culture, pour aller envers qui encore ne connaisse pas le Seigneur en plénitude.

La vocation missionnaire est vraiment spéciale, car elle donne l’opportunité d’aller au-delà de notre compréhension et rejoindre le périphérie, en vivant une vie internationale dans nos communautés.

Pendant ma formation j’ai du affronter beaucoup de défis : changement de climat, nourriture, milieu… Dans mon groupe nous étions peu de filles et un bref je suis restée seule.

Dans cette situation ce que m’a aidée le plus a été mon attitude positive, ma capacité de prendre la vie avec optimisme et joie. J’ai toujours ressenti dans mon cœur la présence de Dieu qu’avec une joie profonde m’a aidée à affronter toutes genres de situations.

Destination: Cameroun

J’ai été envoyée à la mission après ma profession définitive. Quand je suis allée en Italie pour un cours internationales de jeunes sœurs, j’ai compris qui était arrivé le temps de la mission. Apprendre la langue du nouveau pays a été difficile, mais certainement utile e très intéressant. Tandis que j’étais en train d’étudier le français j’ai pu en fait découvrir beaucoup des choses à l’égard de la culture et du peuple que je devais rencontrer.

Nos communautés au Cameroun sont internationales et cela pourrait signifier vivre un malaise ou une faiblesse, mais, selon mon expérience, au contraire, je vois que cela devient un avantage. En effet, je crois fortement dans le choix de notre congrégation de vivre en communautés internationales car cela veut dire des nouvelles découvertes jour après jour.

Nous pouvons dire de faire réellement des efforts pour nous accueillir les unes les autres, parce que chaque difficulté que chaque sœur expérimente, peut être considérée vraie aussi pour les autres. Nous expérimentons communion et unité, nous sommes réellement « ensemble », en affrontant les mêmes défis. Vivre tout cela m’a beaucoup aidé et encore aujourd’hui m’aide à embraser ma vocation pleinement, sans compétition ou jalousie.

Et maintenant que manque-t-il ? Seulement que tu nous viens à rendre visite !!

Venez dans ma mission au Cameroun. BIENVENUS.

sr. Lina Baroi – Province Cameroun

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2022 Missionárias Da Imacolada PIME - credits: Mediaera Srl

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?