Notre histoire

LES ORIGINES

UNE DATE

8 Décembre

1936

UN LIEU

Milan

nº. 15 de la Rue

Cesare Melloni

La recherche de M. Dones

L’année 1898, Joséphine Dones a 18 ans : pendant les missions populaires dans sa paroisse de Baggio (Milan), elle décida de se consacrer à Dieu dans la vie missionnaire. Après l’entrée de sa sœur aînée Ida dans l’Institut des Sœurs de la Réparation, Joséphine la suis, en reconnaissant l’appel de Dieu dans la voix de la formatrice que la sollicite.

En 1916, l’Institut de la Réparation accepta de collaborer avec le PIME dans l’expédition des revues missionnaires et la responsabilité du travail fut confiée à sr Joséphine Dones. Le directeur du bureau de l’animation missionnaire était  p. Paul Manna, que Mère Dones avait rencontré pour la première fois le 9 janvier 1917, une date qu’elle n’oubliera jamais.

Madre Dones si dedica al nuovo servizio con passione, convinta che sia un mezzo per animare tutti i cristiani nella partecipazione alla missione. Le Suore della Riparazione, invece, cominciano presto a considerarlo un impegno gravoso, che assorbe personale prezioso per altre attività. Un’idea si affaccia allora alla mente di Madre Dones: non sarebbe meglio avere personale che si dedichi a quest’opera per vocazione? Per più di due anni coltiva in segreto questa intuizione, finché nel 1919 ne parla, per la prima volta, a p. Manna. I primi tentativi di realizzare il progetto nel 1925 e 1926, però falliscono.

Le chemin de Joséphine

Dans la même période, se développa une histoire parallèle. En 1914, Joséphine Rodolfi, une jeune fille milanaise de 14 ans à la recherche de son propre idéal de vie, trouva sa route : un jour son père ramena à la maison une revue du PIME ; en la voyant, elle se dit : « J’ai trouvé, je veux être missionnaire ». Beaucoup d’Instituts avaient  les missions, mais elle ne se sentait attirée par aucun d’entre eux.  Ainsi, en fréquentant l’Institut Missions Etrangères de Milan avec son frère Armando, elle commença à désirer une congrégation féminine ayant le même esprit du PIME.

Les protagonistes se rencontrent

Enfin, en 1927, les chemins de Mère Dones, Joséphine et p. Manna convergent vers une unique histoire. Joséphine Rodolfi rencontra Mère Dones pendant un Congrès des amis du PIME où  elle s’adressa aussi à p. Manna. Avec leur soutien, Joséphine eu le courage de commencer à réunir autour d’elle un premier groupe d’aspirantes missionnaires et de faire pression sur le PIME pour qu’il commence quelques  initiatives. Mais, pendant beaucoup d’années et à cause de diverses difficultés, p. Manna ne se décida pas. Toutefois un autre missionnaire du PIME,  p. Jean Baptiste Tragella, continuait à soutenir et encourager  Joséphine dans les difficultés afin  qu’elle n’abandonne pas son rêve.

La fondazione

Nel 1934, il PIME celebra ad Hong Kong la propria Assemblea generale, nella quale accoglie la proposta « della istituzione di una Congregazione femminile parallelaall’Istituto Missioni Estere »e ne affida la realizzazione a mons. Lorenzo Maria Balconi, nuovo superiore generale.

Dovettero passare ancora due anni fino a quando, l’8/12/1936 Madre Dones e Giuseppina Rodolfi, presto raggiunte da altre giovani, dettero vita alla nuova congregazione. Il paterno aiuto di mons. Lorenzo MariaBalconi fu prezioso e determinante nella realizzazione del sogno delle due fondatrici e nel compimento dei primi passi della nuova famiglia missionaria.

Nos fondateurs

Giuseppina Rodolfi - Suor Igilda

Fondatrice

Beato Paolo Manna

Inspirateur du Charisme

©2021 Missionárias Da Imacolada PIME - credits: Mediaera Srl

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?