blasone mdi

Que ton Règne vienne!

Rome, le 08 décembre 2020
Solennité de l’Immaculée

Mes chères Sœurs,

Le jour anniversaire de fondation de notre Institut nous sommes réunies dans le souvenir, la prière et le désir de regarder à Marie Immaculée, Reine des Apôtres, première missionnaire, modèle que nous contemplons pour arriver à lui ressembler.
Nous nous sommes préparées à cette fête par neuf jours de prière, en invoquant Marie Immaculée comme gardienne de la fraternité missionnaire. Cet itinéraire atteint son sommet aujourd’hui avec la célébration de la solennité de l’Immaculée Conception.
J’aimerais bien qu’en ce temps de purification qu’il nous est donné de vivre, nous puissions faire parvenir, de tous les coins du monde au cœur de Marie, l’ancienne invocation mariale « Sub tuum praesídium confúgimus ». Cette supplication est la première prière mariale de l’histoire, chère à la tradition de l’Eglise et de notre Institut.
«Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions …». Ce sont les premiers mots que nous disons quand nous nous mettons en route avec n’importe quel moyen de transport : par voie terrestre, par voie aérienne, par voie navigable. Nous mettons sous la protection de Marie chaque sœur qui part pour la mission et nous lui confions celles qui sont malades et qui s’approchent à se rencontrer avec l’éternelle étreinte du Père.
En ce jour de fête nous mettons l’Eglise sous le manteau de la Sainte Mère de Dieu, afin qu’elle, qui a été préservée du péché, préserve l’Eglise des forces du mal qui affaiblissent sa capacité de prophétie et de témoignage.
«Sainte Mère de Dieu…ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve…». Nous sommes maintenant dans l’épreuve et avec nous l’humanité entière. Nous toutes, nous portons dans le cœur situations et événements de notre monde turbulent. D’un seul cœur et d’une seule âme supplions Marie, avec la certitude que le cri de tous les peuples, porté dans la prière, nous aide encore plus à «voir dans l’autre un frère à soutenir et à aimer» (Abu Dhabi, Document sur la fraternité humaine. Avant-propos), un frère avec lequel rechercher ensemble les voies pour promouvoir la justice et la paix.
«Sainte Mère de Dieu …de tous les dangers, délivre-nous toujours…». Je me demande, combien de fois avons-nous demandé d’être délivré des dangers ? Il y en a dans les Pays où nous nous trouvons : les calamités, les guerres ou bien plus simplement les dangers qu’on rencontre pendant les voyages apostoliques … Aujourd’hui, encore une fois et ensemble, supplions Marie pour qu’elle nous obtienne la délivrance de ce mal qui est le virus, demandons cette aide pour les médecins, les infirmières, les volontaires qui continuent à être à l’avant-garde et qui mettent leur vie en danger pour sauver d’autres vies.
Sainte Marie, gardienne de la fraternité missionnaire, fais grandir en chacune de nous et dans l’humanité entière le sentiment d’appartenance à une seule grande famille, aide nous à tisser des relations évangéliques, afin qu’avec un esprit fraternel et solidaire nous venons en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère, convaincues que «l’existence de chacun de nous est liée à celle des autres: la vie n’est pas du temps qui passe, mais elle est le temps des rencontres » (François, 27.04.2017).
En ce jour solennel je souhaite de tout mon cœur à chacune de vous de se sentir protégé par le manteau de Marie, un manteau plein d’amour maternel.
Bonne fête!

sr. Antonella Tovaglieri
Responsable générale

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2021 Missionárias Da Imacolada PIME - credits: Mediaera Srl

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?